dimanche , 19 mai 2024

IA et cybersécurité: Deep Instinct se prédit un bel avenir en toute sécurité

En combinant réseaux neuronaux et cybersécurité, Deep Instinct s’est profondément distinguée et a levé 200 millions de dollars. Rencontre avec Guy Caspi, CEO et fondateur.
Les cofondateurs de Deep Instinct: Guy Caspi, Nadav Maman et Eli David
Les cofondateurs de Deep Instinct: Guy Caspi, Nadav Maman et Eli David

Encore une autre startup spécialisée en cybersécurité de moins de 10 ans qui lève des centaines de millions? Oui et non!
Certes, Deep Instinct vient effectivement de lever 100 millions de dollars supplémentaires. Toutefois, son utilisation des réseaux neuronaux et du Deep learning au service de la cybersécurité lui confère une place particulière sur le marché des plates-formes de protection des équipements (bien qu’on parle surtout de “terminaux”) ou EPP pour Endpoint Protection Platform.
En effet, il ne s’agit pas d’une autre solution d’analyse des fichiers logs visant à détecter les activités anormales ou comportements suspects, pas plus que d’un éditeur d’antivirus ayant intégré des algorithmes d’intelligence artificielle pour améliorer les solutions existantes. Deep Instinct a conçu dès le départ sa plate-forme pour anticiper (prédire, prévenir) les cyberattaques/cybermenaces grâce aux réseaux neuronaux et à l’apprentissage profond, et y remédier. L’efficacité semble être au rendez-vous, séduisant de plus en plus de clients et d’investisseurs.
Place de l’IT a rencontré Guy Caspi, son CEO et cofondateur, afin de connaître l’histoire de cette pépite qui ne devrait pas tarder à devenir une licorne (si ce n’est déjà le cas) et de comprendre un peu mieux ses technologies.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Check Also

Belkacem Moussouni, Head of Business Development Automation EMEA chez Red Hat

Automatisation- Belkacem Moussouni, Red Hat: «Ansible sera la prochaine activité à générer un milliard de dollars.»

Interview- Le spécialiste EMEA explique comment Ansible soutient l’automatisation, intègre l’IA, et accompagne l'évolution vers l’entreprise digitale.