dimanche , 22 septembre 2019
Home / News IT / H2O.ai, le machine learning enfin à la portée de tous?

H2O.ai, le machine learning enfin à la portée de tous?

La plateforme open source de machine learning H2O (ex-Oxdata) veut démocratiser l'accès à l'intelligence artificielle. Elle a séduit des milliers d’utilisateurs et un pool varié d'investisseurs.
SriSatish Ambati, CEO et cofondateur de H2O.ai
SriSatish Ambati, CEO et cofondateur de H2O.ai

Après avoir cofondé Platfora (plateforme Big Data) en juin 2011, SriSatish Ambati s’associe avec Cliff Click (spécialiste de la JVM et du Big Data) pour créer la société Oxdata à Mountain View (Californie). Elle sera rebaptisée H2O.ai en 2014. La start-up est la conceptrice du projet open source H2O pour simplifier la datascience et le machine learning.
En 2012, il s’agissait surtout d’élargir les possibilités d’accéder au Big Data, aux statistiques et au prédictif avec de très grands volumes de données. Cependant, l’intelligence artificielle ayant fait son coming-out, le virage vers le machine learning est devenu inévitable. Néanmoins, que faire si l’on ne dispose pas de données? Par ailleurs, plus les volumes d’information à traiter sont importants, plus le machine learning s’avère efficace. La plateforme deviendra donc aussi référente pour le machine learning et le deep learning.
La société affirme aujourd’hui que la solution est utilisée par près de la moitié des entreprises du Fortune 500 aux Etats-Unis, 14 000 organisations à travers le monde et des centaines de milliers de data-scientists.

Suite à une rencontre avec le CEO de H2O.ai, Place de l’IT revient sur le parcours de la start-up, explique et détaille les technologies et les offres qui ont convaincu les investisseurs et les utilisateurs.

Acheter cet article au format pdf

10,00 HT

Ajouter au panier

Abonnement pour lire tous nos articles pendant un an

250,00 HT

voir les détails

Vous pouvez lire aussi

Interview de Jean-David Chamboredon, France Digitale Day

France Digitale: accentuer les gros tickets pour les start-up et favoriser les IPO

Jean-David Chamboredon, vice-président de France Digitale, décortique les mécanismes mis en place par l’Elysée pour financer les grandes levées de fonds de la French Tech.