jeudi , 28 mai 2020
Home / Interviews IT / Fabrice Coquio : «Nous entrons en phase 2 de déploiement des plates-formes des web-scalers»

Fabrice Coquio : «Nous entrons en phase 2 de déploiement des plates-formes des web-scalers»

Juste après sa fusion avec Digital Realty, Interxion annonce un datacenter surpuissant à 3 km de Paris. Pour répondre à quelles attentes et avec quels enjeux?
Fabrice Coquio, président d’Interxion France
Fabrice Coquio, président d’Interxion France

Place de l’IT avait interviewé Fabrice Coquio, président d’Interxion France, juste avant l’annonce du rachat de l’européen par l’américain Digital Realty pour la coquette somme de 8,5 milliards de dollars.
L’entreprise a surpris fin avril (en plein confinement) en annonçant la construction d’un futur datacenter à quelques pas de Paris. En effet, le spécialiste européen avait l’habitude de n’annoncer que les ouvertures de datacenters.
Retour sur le rachat et explications de ce projet et de es enjeux par le président d’Interxion France.
Comment analysez-vous le rachat d’Interxion par l’américain Digital Realty annoncé en octobre dernier? En plein confinement fin avril, vous avez annoncé un futur datacenter pour 2021. Pouvez-vous nous en dire plus? En quoi la proximité de Paris est-elle stratégique pour un datacenter? Quels besoins une telle infrastructure anticipe-t-elle? Le marché des datacenters va-t-il passer à une étape supérieure nécessitant plus de puissance? Quelles contraintes doit respecter une société qui construit un datacenter en milieu urbain?
Une interview riche en enseignements et en perspectives de marché.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Vous pouvez lire aussi

Erik Marcadé, directeur de SAP Labs Paris

Erik Marcadé, SAP Labs Paris: «La RPA incarne la tendance forte, suivie de l’Augmented BI et de la Conversional IA.»

En amont du prochain SapphireNow virtuel du 15 juin, le directeur de SAP Labs Paris lève un peu le voile sur les tendances fortes chez SAP.