vendredi , 7 octobre 2022

Dinsic: Henri Verdier quitte la transformation numérique de l’Etat avec diplomatie

Henri Verdier prend des fonctions d'ambassadeur pour le numérique, et cède les rênes de la direction du numérique de l’Etat au serial entrepreneur Nadi Bou Hanna.
Henri Verdier quitte la Dinsic pour une fonction d'ambassadeur du numérique
Henri Verdier quitte la Dinsic pour une fonction d’ambassadeur du numérique

Nadi Bou Hanna, un serial entrepreneur (6Tzen, Workibox…) et ex-directeur adjoint des systèmes d’information du ministère des Affaires étrangères, succède à Henri Verdier, nommé “ambassadeur du numérique” auprès du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.
Henri Verdier a poussé la transformation numérique de l’Etat à travers la mission Etalab (open data) et la Direction interministérielle du numérique et du système d’information et de communication de l’État (Dinsic).
Il devient au passage le porte-parole des travaux menés dans le cadre des Etats généraux pour les régulations numériques.
Simultanément, Mounir Mahjoubi, secrétaire d’Etat chargé du numérique auprès des ministres de l’Economie et des Finances (Bruno Le Maire) et de l’Action et des Comptes publics (Gérald Darmanin), lance Tech.Gouv, un réseau social pour «accélérer la transformation numérique de l’action publique» et la modernisation de l’Etat, et censé fédérer les agents de la Dinsic, les directeurs du numérique de chaque ministère et leurs équipes.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Vous pouvez lire aussi

Thibaut Perié, directeur général de Prolion France

Avec Cryptospike, Prolion éradique les ransomwares à la racine.

Spécialiste haute disponibilité et sécurité sous NetApp, l’éditeur Prolion propose l’anti-ransomware Cryptospike. Entretien avec Thibaut Perié, directeur général de Prolion France.