lundi , 24 juin 2024

Des S-24 gonflés à l’IA pour doper le B2B chez Samsung. S assez? Au moins, prometteur.

IA à tous les étages des Galaxy S24 -même déconnectés, alliance Samsung/Google, performances et design, garantie étendue, RSE... A suivre, absolument !
Frédéric Fauchère, directeur de la division B2B Mobile chez Samsung Electronics France
Frédéric Fauchère, directeur de la division B2B Mobile chez Samsung Electronics France

Pour un fabricant de smartphones, les entreprises (marché B2B) offrent de grandes opportunités. Outre la vente par centaines ou milliers de smartphones, ce segment ouvre la voie à des services à valeur ajoutée (par le fabricant ou son écosystème), à des accords éventuels pour des tablettes ou ordinateurs portables, etc. Samsung profite du lancement de ses smartphones Galaxy S24 (intégrant Galaxy AI) pour redynamiser sa division B2B via des offres Entreprise.
L’article passe en revue des principales évolutions matérielles et logicielles, reposant pour la plupart sur l’intelligence artificielle maison Galaxy AI. Développée en mode furtif par Samsung dans le cadre d’un partenariat avec Google Cloud, Galaxy AI a été “officiellement” dévoilée à l’occasion du lancement des Galaxy S24, premiers équipements à intégrer cette intelligence artificielle combinant des technologies Google et Samsung. L’occasion d’évoquer les évolutions des LLM Gemini AI de Google et de sa technologie Imagen 2.
Ces avancées procurent au fabricant l’occasion de redynamise son activité B2B en déclinant deux modèles pou lesquels Samsung s’engage sur 7 ans de mises à jour de sécurité et 3 ans de garantie, comme l’explique Frédéric Fauchère, directeur de la division B2B Mobile chez Samsung Electronics France.
Un long article très illustré, et -comme toujours- bien documenté.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Check Also

Domo AI agit entre le socle de données (internes ou externes) de la plateforme et l’utilisateur ou les applications. Les données peuvent bénéficier de nombreux traitements sur Domo, ou pas.

Domo mise sur l’IA traçable et sécurisée et sur l’intégration native aux plateformes. Concurrentes?

De l’IA même externe? Oui, mais sécurisée et traçable. Domo plaide aussi pour l’intégration interplateformes de données, et le fait avec plusieurs d’entre elles!