samedi , 27 novembre 2021

Cloud Network as a Service et Cloud Backbone as a Service, Alkira réinvente le réseau à l’ère du Cloud

Un réseau étendu performant aussi simple qu’un SaaS applicatif ? Telle est la promesse d’Alkira qui a levé 84 millions en 2020. Focus sur un CNaaS qui va faire du bruit!
Amir et Atif Khan, les frères cofondateurs d’Alkira.
Amir et Atif Khan, les frères cofondateurs d’Alkira.

La start-up Alkira se propose de résoudre la troisième problématique de l’infrastructure après le compute (puissance de calcul), l et le stockage: le réseau! Belle promesse… Mais, émise par des spécialistes reconnus.
Les frères Khan, Amir et Atif, ne sont certainement pas des inconnus dans le landernau des réseaux informatiques. Ces vétérans de la discipline ont déjà revendu leur startup Viptela -pionnière du SD-Wan- à Cisco pour plus de 600 millions de dollars en 2017.
Les besoins réseau des environnements cloud, multicloud et hybride, ne peuvent plus fonctionner avec les approches traditionnelles. En outre, de nombreuses situations s’avèrent complexes pour communiquer globalement en multicloud applicatif, sécuriser de façon cohérente des applications et APIS sur divers clouds et/ou sur site, etc.
Alkira propose une plateforme réseau cloud native qui repose sur les couches basses de l’infrastructure des hyperscalers (pour l’instant AWS, Azure et Google cloud). D’une part, la société masque toute cette complexité à l’utilisateur, d’autre part elle permet de gérer un réseau global entre les clouds et en lien avec les datacenters ou sites des entreprises. Cerise sur le gâteau, le déploiement et la supervision de ce réseau s’effectuent en quelques clics sans nécessiter une expertise spécifique.
Pour en savoir plus sur cette future licorne, Place de l’IT a rencontré Amir Khan, son cofondateur et CEO.
Un encadré revient aussi sur l’accord de distribution récemment signé avec Exclusive Network pour accélérer la présence d’Alkira dans le monde.
Un tableau récapitule les principaux faits et chiffres de cette société à suivre sans faute.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Vous pouvez lire aussi

Stephane Huet, directeur général France chez Dell Technologies

Stéphane Huet, Dell: «Dell détient 40 % du marché de l’hyper-convergence, très loin devant HPE et Nutanix.»

L'excellent 3eme trimestre de Dell Technologies renforce l’optimisme de Stéphane Huet, DG France, qui confirme le renforcement des relations avec VMWare, après séparation.