mardi , 21 septembre 2021

Avec ServiceNow, Oracle joue des coudes dans la cour des hyperscalers.

Ouverture et partenariats, Oracle veut estomper son aspect mono-marque sur le Cloud. Zoom sur l’intégration à ServiceNow avec Régis Louis, son VP Cloud Strategy EMEA.
Régis Louis, vice-président Cloud Strategy EMEA chez Oracle.
Régis Louis, vice-président Cloud Strategy EMEA chez Oracle.

Pour gérer leurs environnements hybrides et multicloud, les entreprises souhaitent utiliser une console de supervision et de management unique et performante. La solution de gestion de ses infrastructures doit permettre une forte automatisation, reposant sur une intégration évoluée avec les équipements et applications gérés.
ServiceNow est sans conteste un des acteurs clés de ce segment de marché, très présent dans les entreprises à travers le monde. C’est pourquoi Oracle offre la possibilité à ses clients de gérer les ressources OCI (Oracle Cloud Infrastructure) via leur portail ServiceNow et l’application ServiceNow IT Operations Management (ITOM) Visibility. Objectif : un tableau de bord unique pour gérer toutes les ressources cloud (Oracle ou non) et leurs ressources sur site.
Avec 29 régions cloud, dont sept régions interconnectées Oracle-Microsoft Azure, l’éditeur multiplie partenariats et intégrations afin de souligner son rôle incontournable d’hyperscaler mondial.
En octobre 2020, l’éditeur/constructeur lançait Oracle Cloud Observability and Management Platform. Afin d’en savoir plus sur cette dernière et sur ce que signifie précisément l’intégration avec ServiceNow, Place de l’IT a rencontré Régis Louis, vice-président Cloud Strategy EMEA chez Oracle. L’article propose aussi des schémas illustrant le fonctionnement de cette intégration.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Vous pouvez lire aussi

Les cofondateurs de Netskope: Lebin Cheng, Sanjay Beri, Ravi Ithal et Krishna Narayanaswamy

Avec son cloud Sécurité et son réseau NewEdge, Netskope a levé plus d’un milliard de dollars

Avec 300 millions levés en juillet, l’expert du Sase est valorisé 7,5 milliards de dollars. Focus sur la startup avec Stanley Nabet, son DG France et Victor Desteucq, responsable commercial.