mercredi , 20 janvier 2021
Home / News IT / Assises de la Sécurité- Guillaume Poupard, Anssi: «La sensibilisation à la cybersécurité est bien avancée, parlons de solutions!»

Assises de la Sécurité- Guillaume Poupard, Anssi: «La sensibilisation à la cybersécurité est bien avancée, parlons de solutions!»

A l’occasion des vingtièmes Assises de la Sécurité, le directeur de l’Ansssi s’affiche optimiste et plus ouvert d’autres nations. Mais, il bannit aussi tout angélisme.

Guillaume Poupard, directeur général de l’Anssi (Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information), aprononce le discours inaugural à l’occasion des vingtièmes Assises de la Sécuritéqui se tiennent à Monaco cette semaine (avec les mesures sanitaires appropriées, cela va de soi).  L’occasion de revenir sur la cybersécurité et les initiatives menées par ses équipes et l’écosystème cyber français.
«L’activité des cyberpirates ne s’est pas arrêtée pendant la crise. Même si cela ne s’avère finalement pas aussi catastrophique que ce à quoi nous aurions pu nous attendre,» a lancé le directeur de l’Anssi dès le début de son discours inaugural. «La phase d’évangélisation, de compréhension et de prise de conscience est bien avancée. […] La situation nous offre donc l’occasion de commencer à parler de solutions permettant de profiter du digital plus sereinement.»
Le dirigeant dresse l’état des lieux des principales initiatives de qualification des prestataires, évoque deux nouvelles parutions sur les métiers de la cybersécurité et sur des exercices d’entrainement à la cyber crise… et conclut son discours par 4 messages qu’il veut résolument positifs. Une fois n’est pas coutume!

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Vous pouvez lire aussi

Cyril Fakiri, CTO chez Lenovo DCG Group France.

Lenovo investit sur l’Intelligence artificielle du datacenter jusqu’à l’Edge, et au-delà

Avec le cloud, déployer des serveurs pour l’IA a-t-il du sens? Réponses avec Nicolas Mahé et Cyril Fakiri, spécialistes chez Lenovo DataCenter Group.