lundi , 15 août 2022

AOTA: un GIE pour peser dans les achats d’équipements télécoms

L'AOTA présente le GIE mutualisant les achats d'équipements télécoms, et dénonce des pratiques bousculant la loi sur le secret des affaires.
David Marciano, président de l’AOTA
David Marciano (AOTA): un GIE dans les télécoms, une première en France

Deuxième focus sur l’AOTA (Association des Opérateurs Télécoms Alternatifs), qui a présenté un GIE visant à mutualiser les achats d’équipements télécoms.
Son président David Marciano précise le dispositif mis en place pour peser davantage dans les négociations commerciales. Pourquoi avoir choisi le statut de groupement d’intérêt économique? Quel signal lancé dans le secteur des télécoms? La portée du GIE devrait dépasser le cadre de l’AOTA pour toucher d’autres organisations professionnelles du numérique et des télécoms en France et en Europe.
En matière d’achats d’équipements, un sujet préoccupe l’AOTA en lien avec le cadre légal: la loi relative à la protection du secret des affaires ne serait pas respecté dans le secteur des télécoms. David Marciano précise le malaise ressenti par certains des membres de l’AOTA au point d’évoquer le déclenchement d’une procédure officielle.
Le président de l’AOTA évoque également les craintes liées à la multiplication des profils opérateurs en raison de la percée des services OTT et des fournisseurs de services cloud.

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Vous pouvez lire aussi

Malo Jennequin, directeur avant-vente et Solutions chez M-Files

Malo Jennequin, M-Files: «M-Files veut devenir l’un des 3 outils utilisés au quotidien par les “knowledge workers”.»

Porte-drapeau de l’Intelligent Information Management, le finlandais M-Files accélère sur l’IA et la simplicité, selon Malo Jennequin, son directeur avant-vente et Solutions.