samedi , 25 janvier 2020
Home / News IT / 75 millions d’euros du côté de chez Sewan: les jeunes télécoms en fleurs?

75 millions d’euros du côté de chez Sewan: les jeunes télécoms en fleurs?

Le pionnier de la vente indirecte de services télécom et cloud, Sewan lève 75 millions d’euros auprès du Britannique Kartesia. Focus sur une réussite en VF.
Les cofondateurs de Sewan: Nicolas Beau, David Brette, Alexis de Goriainoff et Christophe Cresp
Les cofondateurs de Sewan: Nicolas Beau, David Brette, Alexis de Goriainoff et Christophe Cresp

En novembre dernier, l’opérateur de services de téléphonie IP et cloud Sewan levait 75 millions d’euros auprès du fonds d’investissement britannique Kartesia Advisor, totalisant ainsi 89 millions d’euros levés sur 11 ans. Avec plus de 116 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2019 (estimation Sewan), plus de 55 000 clients servis par un réseau de 850 partenaires en Europe, la petite entreprise française est devenue un opérateur qui compte.
L’article revient sur la création et l’histoire de cet opérateur français de communications pour entreprise, par des spécialistes du secteur. Un positionnement et un modèle indirect innovants dès 2008, à l’heure de l’explosion des opérateurs de voix sur IP. Non seulement Sewan a survécu à la vague d’extinction d’un grand nombre d’opérateurs VoIP, mais en plus, elle a trouvé des financiers pour l’accompagner à hauteur de 89 millions d’euros sur 11 ans.
Le développement de ses clients, de son réseau de partenaires et de son chiffre d’affaires résulte de bons choix stratégiques et d’acquisition, dans une croissance externe effrénée et justifiée. Déjà présent en France, en Espagne, en Belgique et bientôt en Allemagne, Sewan compte bien poursuivre son expansion et ses acquisitions.
L’article revient sur toutes ces acquisitions et ces levées de fonds, sans oublier le tableau qui récapitule les faits et chiffres de l’entreprise.

S’abonner pour accès illimité 1 an

250,00 HT

voir les détails

Acheter article à l’unité (format PDF)

10,00 HT

Ajouter au panier

Rendre cet article en accès gratuit et visible par tous

500,00 HT

Vous pouvez lire aussi

Guillaume Vassault-Houlière et Manuel Dorne, cofondateurs de YesWeHack

YesWeHack: Et si vous renforciez votre cybersécurité en continu grâce au Bug Bounty?

Après avoir levé 4 millions d’euros en 2019, le spécialiste français du Bug Bounty joue l’expansion en Europe et en Asie. YesWeHack? Une pépite toujours plus prometteuse.