- Place de l'IT - https://placedelit.com -

Olivier Tijou, Denodo : «La virtualisation de données ouvre l’accès rapide à toutes les données, sans rien recopier.»

Pourquoi la virtualisation de données remplace-t-elle l’intégration de données -et applicative? Réponses avec Olivier Tijou, VP France, Belux, Suisse francophone, Russie et Afrique chez Denodo.

Olivier Tijou, VP France, Belux, Suisse francophone, Russie et Afrique chez Denodo
Olivier Tijou, VP France, Belux, Suisse francophone, Russie et Afrique chez Denodo

Créée par un professeur en Informatique espagnol en 1999, la société Denodo (dont le siège est à San Francisco) est le fruit avec une vision très précise sur la gestion des données en entreprise.
Constatant la complexité liée à l’intégration de données des années 1990, et la multiplication des référentiels générant des lourdeurs et de multiples copies, Angel Viña imagine une stratégie d’intégration basée sur la virtualisation des données (finalisée et concrétisée dès 2005) afin que les utilisateurs puissent intégrer les données sans avoir à les répliquer.La solution proposée sous forme logicielle peut être facturée à l’usage.
En 20 ans, la start-up est devenue la référence de la virtualisation des données avec une plateforme complète, adoptée par des entreprises comme Bayer, BNP Paribas, Vodafone, Volkswagen, GE Capital, Festo, Eroski, Autodesk, etc.
Place de l’IT revient sur le sujet de la virtualisation des données, plus que jamais d’actualité, avec Olivier Tijou, vice-président de la région “France, Belux, Suisse francophone, Russie et Afrique” chez Denodo.
L’article rappelle la genèse de la société et propose de multiples illustrations pour faciliter la compréhension.