- Place de l'IT - https://placedelit.com -

Sécurité crypto-monnaies et blockchains: Ledger ajuste la direction

Pascal Gauthier, nouveau CEO de Ledger
Pascal Gauthier, nouveau CEO de Ledger

Ledger se ré-organise pour mieux affronter les défis à relever. En effet, plusieurs signaux d’alerte sont remontés sur divers fronts: un marché erratique des crypto-actifs, un retard dans la livraison du hardware wallet Ledger Nano X, un ré-ajustement de l’effectif en cours…Et un nouvel investisseur stratégique qu’il faut rassurer.
La semaine dernière, le spécialiste français de la sécurisation des crypto-monnaies et de la blockchain a annoncé un remaniement de sa direction. Rien de bouleversant a priori, puisque les deux principaux dirigeants gardent la main sur la société. Question de nuance dans le top management pour souligner l’évolution opérationnelle.

Pascal Gauthier passe aux commandes

Pascal Gauthier, qui avait rejoint l’équipe à la mi-2017 au poste de COO, prend la casquette de CEO pour assurer «l’exécution de la stratégie et de la roadmap produit» de Ledger. Il monte dans la supervision des activités au jour le jour au nom du développement de la société française, désireuse de percer dans la sécurité des porte-monnaies de crypto-monnaies comme le bitcoin ou l’éther.
Quant à Eric Larchevêque, il cède les commandes opérationnelles, tout en conservant un rôle actif sous la fonction d’Executive Chairman (Président exécutif du conseil d’administration). Le cofondateur de Ledger, qui a permis en 2014 d’agréger en une seule structure les compétences de trois «crypto-sociétés» avec l’appui de sept autres associés, va se concentrer sur «la vision et de la stratégie de la société». Tâche essentielle au regard de l’effervescence sectorielle. «Le marché des crypto-actifs et de la blockchain traverse en permanence des cycles de changements extrêmes, et la capacité à prévoir les bonnes tendance est essentielle au succès de Ledger», souligne-t-il.

Eric Larchevêque prend les fonctions d'Executive Chairman de Ledger
Eric Larchevêque prend les fonctions d’Executive Chairman de Ledger

Orientation BtoB maintenue avec Ledger Vault

Pour les prochaines étapes à franchir, le profil du nouveau CEO semble rassurer davantage les actionnaires (Draper, FirstMark Capital, Cathay Innovation et Korelya Capital).
Investisseur précoce et membre du conseil d’administration de Legder, Pascal Gauthier bénéficie d’une expérience de manager plus importante entre ses expériences chez Kelkoo, Criteo et Yahoo. Parallèlement, il dispose aussi d’une vue sur le financement de start-ups en tant que business-angel et “venture capitalist’ dans des fonds comme Mosaic Ventures.
A travers son positionnement, Ledger veut sécuriser les crypto-actifs pour les particuliers, les entreprises et les objets connectés. La société française est valorisée plusieurs centaines de millions d’euros.
Dans cette nouvelle configuration du management, les priorités de développement ont-elles évolué? Pascal Gauthier, qui a répondu à des questions de Place de l’IT, se montre rassurant. «Nous continuons à vendre nos solutions de sécurité pour les crypto-actifs avec nos wallets matériels, et notamment avec le lancement de notre produit le Ledger Nano X. D’autre part, Ledger Vault, notre solution BtoB lancée il y a plus d’un an, intéresse de nombreuses entreprises d’investissement (investisseurs institutionnels, family offices, brokers, exchanges).»

Samsung entre dans la partie

Simultanément à ces changements de postes à la tête de Ledger, le magazine Capital dévoilait le nom d’un nouvel actionnaire de la société: Samsung à travers son fonds corporate. «Nous nous félicitons de l’entrée de Samsung Ventures dans notre capital. Cela va contribuer à renforcer notre position de fournisseur de premier plan dans les solutions de sécurité de pointe», évoque Pascal Gauthier.
Logiquement, on se demande dans quelle mesure Ledger pourrait contribuer à favoriser l’intégration de coffre-forts pour crypto-monnaies dans les gammes de smartphones du conglomérat sud-coréen. Cette fonction est déjà prévue dans la nouvelle gamme Galaxy S10 sous Android.
Là aussi, l’innovation s’accélère, notamment avec des start-up comme l’israélienne Kzen Networks qui a dévoilé l’application ZenGo exploitant un concept de coffre-fort de crypto-monnaies sans mot de passe. La première démo publique a été organisée lors du récent Paris Blockchain Week Summit organisé à Station F.
De son côté, Ledger a développé plusieurs technologies de sécurisation: un système d’exploitation propriétaire (Bolos) et des composants hardware sécurisés (carte à puce à élément sécurisé et modules de sécurité matériels).

Ledger Nano X: le produit phare
La sortie commerciale du Ledger Nano X repoussée en raison de soucis “d’exigence de qualité”

Ledger Nano X: «un problème de qualité»

Parmi les mauvaises nouvelles à gérer, il a fallu décaler le démarrage commercial de la nouvelle version du hardware wallet Ledger Nano X prévu initialement à la mi-mars. «Nous avons rencontré un problème de qualité du hardware qui nous a amené à refaire des pièces, actuellement en production», précise Pascal Gauthier. Une contribution blog officielle en date du 21 mars signalait un retard d’au moins d’un mois alors qu’un millier de précommandes du Ledger Nano X avaient été enregistrées. «Nous avons indiqué sur notre site une date de livraison approximative et nous communiquerons sur la date définitive quand le produit aura atteint le standard de qualité que nous nous sommes fixés. Dès que nous aurons la bonne nouvelle, elle sera communiquée directement à nos clients sur notre site, par e-mail et sur nos réseaux sociaux.»
Sur le front RH, Ledger doit ajuster son effectif. «Nous n’avons pas de commentaires spécifiques à faire sur ce point. Ledger s’adapte aux réalités du marché et nous avons prévu d’investir de manière importante sur les équipes engineering et R&D», annonce Pascal Gauthier. Pourtant, la presse évoque une réduction de l’effectif de 10% (sur une équipe globale de 200 personnes). Parallèlement, une unité industrielle de production de Nano, installée dans le Cher, devrait être opérationnelle à partir de septembre 2019.

Loi Pacte: “C’est audacieux” selon le CEO de Ledger

Poussé par le ministre de l’Economie Bruno Le Maire, le projet de loi PACTE, adopté par le Parlement, inclut des dispositifs sur les ICO (Initial Coin Offering) ou financement de projets par crypto-actifs (les monnaies virtuelles comme le bitcoin ou l’éther, par exemple).
Interrogé sue ce sujet par Place de l’IT, Pascal Gauthier «tient à saluer ici le travail tant des parlementaires que du gouvernement ou de l’Autorité des Marchés Financiers qui ont légiféré sur une matière extrêmement technique et fondamentalement disruptive».
Le nouveau CEO de Ledger apprécie «une certaine audace». «La loi Pacte a innové en prévoyant un régime d’agrément optionnel, pour les ICO et les prestataires sur actifs numériques. Ces développements législatifs sont effectivement importants pourLedger, la loi Pacte ayant placé la sécurité au coeur de nombreux dispositifs notamment lorsqu’il s’agit de stocker des crypto-actifs pour le compte de tiers. Cette sécurité est au coeur de notre métier.»